François Gabart et Armel Le Cleach en tête du Vendée Globe au cur dune étude PSYCHOSOCIOLOGIQUE sur l AUTODETERMINATION conduite par le skipper CHRISTOPHER PRATT.

François Gabart et Armel Le Cleach en tête du Vendée Globe au cur dune étude PSYCHOSOCIOLOGIQUE sur l AUTODETERMINATION conduite par le skipper CHRISTOPHER PRATT.
23/01/2013

Une synergie SPORT, ENTREPRISE, et RECHERCHE

Christopher PRATT et le laboratoire Sport MG Performance EA 4670 de la Faculté des Sciences du Sport de Marseille(1) AIX MARSEILLE UNIVERSITE dirigé par le Professeur Pierre DANTIN(2) collaborent depuis plus d’une année sur une des plus innovantes études psychosociologiques jamais réalisée dans le cadre de la course au large.

Cette collaboration est née en 2011 lorsque Christopher Pratt, sportif de haut niveau et déjà titulaire d’une maîtrise STAPS, intègre à nouveau le Master2 Management des Organisations Sportives de la Faculté des Sciences du Sport de Marseille.

La fusion des compétences des chercheurs de cette unité scientifique et du skipper a très vite déterminé la problématique de son mémoire de recherche. De très nombreuses études sur l’AUTODETERMINATION et la MOTIVATION SPORTIVE ont été réalisées, mais encore peu  dans l’univers de la VOILE et jamais sur une épreuve aussi longue dans la durée – 3 mois.

Seul le VENDEE GLOBE offrait cette opportunité et l’implication de Christopher Pratt dans cette étude s’est imposée comme déterminante.

« Nous nous sommes appuyés sur des outils de recherche et un questionnaire scientifique, que nous avons progressivement adapté aux spécificités du Vendée Globe. Neuf (3) des 20 skippers engagés sur la mythique course autour du monde en solitaire et sans escale ont accepté de se prêter à l’exercice : répondre à 12 questions avant le départ de la course puis tous les 10 jours tout au long de l’épreuve, » précise Christopher.

A ce jour, 6 ont été contraints à l’abandon, mais les deux premiers, François Gabart (Macif) et Armel Le Cleac’h (Banque Populaire) qui animent la tête de course transmettent régulièrement leurs questionnaires.

Leurs réponses (encore sous scellées pour des raisons évidentes de confidentialité) seront traitées au cours des prochains mois.

« Avec Christopher, l’un de nos objectifs est de savoir si l’autodétermination de ces sportifs de l’extrême varie au cours d’une telle épreuve et si oui, quels seraient les principaux facteurs responsables de cette variation. Les conséquences  possibles de ces travaux pourraient alors aider aux adaptations des futurs concurrents, enrichir les formations au management, et ouvrir  des perspectives affinées de transfert avec le monde de l’entreprise et plus particulièrement ses décideurs-leaders » explique le Professeur Dantin.

Christopher Pratt sera ce week-end aux Sables d’Olonne pour l’arrivée des premiers « aventuriers ». Les données de l’étude lui seront alors remises et le travail d’analyse pourra débuter….

» Télécharger la pièce-jointe